Audi RS 4 Avant 2012

Un grand mythe Audi est de retour : La troisième génération de l’Audi RS4 Avant allie performance et usage quotidien. Doté du V8 4.2 FSI développant 450ch et couplé à la boîte S tronic à double-embrayage à sept rapports, le système quattro transfère en continu la puissance aux quatre roues motrices.

L’Audi RS 4 Avant utilise le même moteur V8 atmosphérique à haut régime que l’Audi RS 5 Coupé. Le moteur de 4163 cc produit 450ch à 8250 tr/min pour une puissance spécifique de 108,1ch par litre. Son couple maximal de 430 Nm est disponible entre 4.000 et 6.000 tr/min. Le V8 avec ses couvre-culasse rouge propulse l’Audi RS 4 Avant de 0 à 100 km/h en 4,7 secondes pour une vitesse maximale de 250 km/h. Celle-ci peut être augmentée à 280 km/h en option.

Assemblée à la main dans l’usine Audi de Györ, en Hongrie, le moteur 4.2 FSI combine sa puissance à une efficacité exemplaire, consommant en moyenne moins de 11 l /100km.

Grâce à son efficience et à l’étagement long des rapports de vitesse, la boîte S tronic à 7 rapports, proposée de série, contribue également à l’économie de carburant du véhicule. Le conducteur peut laisser la boîte de vitesses à double embrayage passer automatiquement les rapports ou prendre lui-même les commandes par le biais du levier de vitesses ou des palettes au volant. Le programme Launch Control intégré garantit des démarrages fulgurants, en gérant l’embrayage à moyen régime.

Motricité parfaite : système quattro avec différentiel central à pignons en couronne

À l’instar de toutes les RS, l’Audi RS 4 Avant transfère toute sa puissance à la chaussée par le biais de la transmission intégrale permanente quattro et ce, au moyen de sa pièce maîtresse : un différentiel central à pignons en couronne extrêmement compact et léger. Il répartit instantanément les couples entre les essieux avant et arrière, sur une large plage de régimes ; si nécessaire, jusqu’à 70 % sont dirigés vers l’avant et jusqu’à 85 % vers l’arrière. Pour une conduite sportive, le rapport standard affiche 40/60 au profit des roues arrière.

Le différentiel central à pignons en couronne fonctionne avec une gestion sélective du couple, qui agit sur chaque roue. Lorsqu’une roue située à l’intérieure du virage n’adhère pas suffisamment, le dispositif la freine légèrement avant même qu’elle ne commence à patiner. Le différentiel quattro Sport , disponible en option, répartit activement les forces entre les roues de l’essieu arrière par le biais de deux étages superposés.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.